Ronald Coase : coûts de transaction et droits de propriété (Bio)

30,Août,2021 | Bio, Microéconomie | 0 commentaires

Ronald Coase est considéré comme le père fondateur de la théorie des coûts de transaction et des droits de propriété. Dans son article « La nature de la firme », Coase explique que l’existence des entreprises et leur taille résultent des coûts de transaction sur le marché. Dans « le problème du coût social », il montre que si les coûts de transaction sont nuls, une attribution initiale de droits de propriété, peu importe comment, permet d’atteindre l’allocation optimale des ressources (théorème de Coase). Cette analyse est notamment à l’origine de la création d’un marché des droits à polluer (permis ou quotas d’émission) dans le but de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Je vous présente, dans cette vidéo, la vie et l’œuvre de ce grand économiste.

Extraits :

…Dans « La nature de la firme », Coase explique que l’entreprise, la firme, est une organisation qui permet d’éviter les coûts de transaction inhérents au marché…

…l’entrepreneur va ainsi comparer le coût d’achat sur le marché, qui comprend les coûts de transaction, avec le coût de production en interne, qui comprend les coûts d’organisation de cette production. Comme le coût de production en interne a tendance à augmenter avec la taille de l’entreprise, il existe un seuil au-delà duquel il devient plus avantageux de recourir au marché.

…Suivant l’approche des économistes marginalistes tels que Wieser ou Menger, Ronald Coase considère que le vrai coût économique est l’addition d’un coût réel mesurable et d’un coût d’opportunité. Coût d’opportunité qui est par essence subjectif! 

…Si certains coûts sont subjectifs, comme l’affirme Coase, alors l’économiste n’est plus en mesure de déterminer l’offre du producteur. 

…Dans « Le problème du coût social », Coase se demande comment résoudre le problème des effets externes, positifs ou négatifs, que l’activité de certains agents produit sur d’autres agents, sans que ces effets ne fassent l’objet d’aucune compensation financière…

…si l’on définit et que l’on attribue des droits de propriété sur les externalités, peu importe comment et à qui, au final, par le jeu des échanges entre les intéressés, c’est-à-dire entre responsables et victimes de ces externalités, la solution optimale, au sens de Pareto, sera atteinte, c’est-à-dire qu’il ne sera plus possible d’améliorer le bien-être d’un individu sans détériorer celui d’un autre. Ceci ne vaut qu’à la condition que les coûts de transaction soient nuls, comme le souligne Coase. Cette idée sera reformulée et nommée « théorème de Coase » par l’économiste George Stigler en 1966…

…L’allocation des ressources par le marché n’est pas toujours optimale lorsque les coûts de transaction sont positifs… Il n’y a pas de solutions à priori préférable à une autre. Il faut, nous dit Coase, procéder à une analyse coût-bénéfice de chaque option pour déterminer laquelle est préférable dans le cas envisagé…

…L’un de ces cas qu’il avait étudié en détail était celui des phares maritimes britanniques. Dans un article de 1974, Coase montre comment ces phares ont été construits, financés et gérés par des acteurs privés avant d’être nationalisés vers le milieu du 19ème siècle.

…Tout au long de sa carrière universitaire, Coase n’a eu de cesse de reprocher aux économistes l’usage de mathématiques abstraites et la construction de modèles fondés sur des hypothèses peu réalistes… L’analyse économique doit être inductive. L’économiste doit partir de faits réels pour aller vers l’explication de ceux-ci. Coase n’a jamais cessé de promouvoir cette approche jusqu’à la fin de sa vie et de récuser cette « économie du tableau noir », comme il l’appelait lui-même…

Voir aussi : Arthur Cecil Pigou

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne rien rater des dernières publications de NeoEconomicus!

Ne rien rater des dernières publications de NeoEconomicus!

Inscrivez-vous à notre mailing list pour être informé par email dès qu'un nouvel article est publié sur neoeconomicus.fr

Votre inscription est enregistrée! Vous serez notifié à chaque nouvelle publication sur notre site!

Ne rien rater des dernières publications de NeoEconomicus!

Inscrivez-vous à notre mailing list pour être informé par email dès qu'un nouvel article est publié sur neoeconomicus.fr

Ne rien rater des dernières publications de NeoEconomicus!

Votre inscription est enregistrée! Vous serez notifié à chaque nouvelle publication sur notre site!

Pin It on Pinterest

Share This